Les Etats membres de l’UE doivent admettre la réalité consternante mais sans appel du Brexit